Ecrire pour partager

Ecrire c’est donner une opportunité de parole aux autres, lancer un débat qui retiendra l’attention de ceux qui sont intéressés, tandis que d’autres ne le sont pas. Peu importe : l’important quand on écrit c’est ce désir de partager et d’ouvrir des possibilités, à sa manière et avec ses moyens.

rawpixel-315193-unsplash
Photo by rawpixel on Unsplash

Car « Communiquer est notre principale préoccupation ; la compagnie et l’amitié sont nos principaux plaisirs, et la lecture aussi, non pas pour acquérir de la connaissance, ni pour gagner sa vie, mais pour étendre nos relations au-delà de notre propre époque et de notre propre province. […] Peut-être sommes-nous endormis dans ce monde ; peut-être y en a-t-il un autre, que seuls perçoivent des êtres pourvus d’un sens que nous n’avons pas encore » (Woolf, Virginia. Le Commun des lecteurs, p. 84). Communiquer, pour certains c’est avec la parole. Ce que j’ai trouvé, moi, c’est l’écriture.


Woolf, Virginia. Le Commun des lecteurs. Paris : L’Arche, coll. « Tête-à-tête », impr. 2004, cop. 2004. Traduit de l’anglais The Common reader par Céline Candiard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s