Au revoir « Monsieur Proust »

Je viens d’apprendre ce matin le décès du professeur Philippe Chardin, professeur de littérature comparée dont je garde un souvenir ému de ses cours sur Italo Svevo, James Joyce, et surtout surtout Marcel Proust. J’en étais venue à le surnommer « Monsieur Proust » tant il mettait de ferveur et de passion à parler de son idole qu’il a étudié en long et en détail. Ses costumes trois pièces dont le pantalon laissait voir les chaussettes, sa coupe de cheveux au bol, le rapprochaient également de Proust! Mais ce que je garde surtout en mémoire, c’est cette passion, ce sourire fiché sur le visage et ce pétillement dans les yeux lorsqu’il parlait de littérature. Il était aussi écrivain et critique littéraire. Il avait 69 ans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s