#Extrait 19

La bête continue de m’écorcher, je vois ses yeux avides de sang, je vois mes tendons à vif, ficelles entre ses crocs. La foule poursuit son mouvement perpétuel. Ils passent, me bousculent. Quoi ! Je ne suis pas fou ! Je sens bien ce chien me dévorer les entrailles, attaquer les os ! Ils me heurtent, ils me réduisent. Ils parlent trop, brouhaha incompréhensible, ils crient, m’arrachent les tympans ; ils parlent tellement que mes oreilles explosent ; ils m’ont tant percuté que je découvre mon corps couvert d’hématomes éternellement imprimés ; quoi ? Ai-je encore un corps ? J’ai trop vu leurs horreurs, leur manque d’humanité, je deviens aveugle.

Le monstre m’ingurgite. Je ne sens plus la douleur, anesthésié par la peur de crever là, au milieu de cette rue. Je ne distingue que ses crocs immenses, mi-chien, mi-requin, mi-créature sorti tout droit de mon imagination nourrie d’images horrifiantes. Je n’ose le regarder. Quoi ? Est-ce ainsi que je dois mourir ? Dans l’invisibilité ? Dans l’ombre d’un monstre ? Pour lui seul, j’apparais, réel, un corps à la merci de ce monstre d’humanité. Car, c’est bien cela, n’est-ce pas : l’humanité toute entière représentée sous ces traits immondes ! Je ne peux le croire. Pourtant, je sens mes forces m’abandonner, esclavagisé, engourdi : offrande à leurs griffes. J’ai peur.

Je tente de fuir. Il me rattrape, mord encore plus violemment ; la pression de ses crocs se fait plus insistante à mesure de mes efforts vains pour lui échapper ; je suis vaincu, vidé ; des lambeaux de chair jonchent le sol bétonné ; je ne pensais pas contenir autant de sang. Soudain, je ne vois plus rien, n’entends plus rien ; je ne touche plus le monde alentour de mon immatérialité ; ma tête cogne, fracassée au sol, heurt brusque. Puis, des bruits de pas actifs, des frémissements, des cris…


Dans cette série #Extrait, je partage avec vous des cours extraits de mes écrits, que ce soit nouvelles (isolées ou dans un recueil), romans (écrits ou en cours), essais, fragments…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s