#Extrait 10

Seuls les souvenirs retiennent insensiblement ces larmes scarifiant un visage que je ne reconnais plus. Il se déforme, lentement, devient le masque d’un fantôme évaporé, le cœur alourdi du regret d’avoir vécu parmi les ombres de ses réminiscences oubliées. Les souvenirs d’un bonheur perdu, d’une insouciance échouée, flous.


Dans cette série #Extrait, je partage avec vous des cours extraits de mes écrits, que ce soit nouvelles (isolées ou dans un recueil), romans (écrits ou en cours), essais, fragments…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s