En cours d’ébullition (8)…

Alfons Mucha (Gallica)

Journal de bord de mon roman en cours d’écriture Echoes

Voir la suite ou les posts « En cours d’ébullition » précédents: catégorie Journal d’écriture: Echoes – Roman


27 novembre 2014

Je ne prends pas assez de temps pour écrire dans ce journal et je perds de l’enthousiasme pour y écrire. Je manque surtout de temps, et lorsque j’en ai, je l’utilise plutôt pour mes fictions. C’est qu’il y a aussi la vie sociale réelle ! Et ce n’est pas pour me déplaire mais cela prend beaucoup de temps et me donne l’impression de vivre à 100 à l’heure. Ce qui fait que dans les quelques moments où je prends le temps d’écrire ici, c’est assez rapide, des notes pour ne pas oublier, pour graver le quotidien sur le papier.

J’aimerais pourtant prendre plus le temps de décrire les gens et d’apporter des analyses car cela me servirait aussi pour mon futur roman en échos. Je pense que je travaillerai beaucoup plus sur le flux de conscience et les grottes derrière les personnages. Wish est le roman de l’enfermement, de l’égoïsme, fixé uniquement sur la perception de deux personnages autocentrés. Le prochain roman sera l’ouverture et le partage, un peu mon parcours finalement. Chaque livre que j’écris est l’état, à une époque de la vie, qui a été le mien mais aussi celui de beaucoup d’autres personnes.

1 décembre 2014

Hier soir, en me couchant, des nouvelles idées m’ont traversées l’esprit à propos de mon potentiel futur roman.

« Traverser » est un bien petit mot car elles ont été assez tenaces: quelque chose bouillonne et commence à devenir obsessionnel. Je savais que même sans m’y atteler, l’écrivain allait filer la réflexion seul.

Je n’ai qu’une idée vague pour le moment: quelque chose d’extrêmement centré sur les personnages, un chassé-croisé de pensées et de perceptions, des personnages chacun représentatif d’un état de vie particulier, des personnages qui gravitent dans le champs de perception du personnage principal (parlera t-il à la première personne…?).

Il y aurait le point de vue du personnage sur les autres, démenti ou confirmé par les pensées intérieures des personnages « gravitationnels »…

Je pense surtout à la forme que je veux donner à ce nouveau roman: le flux de conscience, les grottes (échos, résonances, dissonances) qui se lient entre les différents personnages; l’ensemble du roman serait l’agglomérat des pensées des différents personnages assemblées en un seul et même flux continu… Virginia Woolf bien sûr…

Pour le moment, je vais m’attacher à faire des fiches (pas de ces fiches bien classées et divisées en catégories, plutôt ces fiches fourre-tout où se mêlent les idées sur un personnage, sur son rapport aux autres et aux autres personnages, des détails physiques, des fragments de son histoire, des attitudes…) pour chaque personnage/chaque état que je voudrais représenter…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s