Concours de nouvelles: Nouveaux tableaux parisiens

Revue Rue Saint AmbroiseParticipation à ce concours de nouvelles organisé par la revue Rue Saint Ambroise: check!

Pour ceux que ça intéresse, le règlement se trouve au centre de la page web.

Le sujet:

Les histoires présentées (une seule par candidat) doivent se passer aujourd’hui dans un quartier de Paris et évoquer directement ou indirectement la vie du quartier en faisant mention de quelques lieux caractéristiques (rues, commerces, cafés, monuments, etc.).

Voici quelques idées de nouvelle à titre purement indicatif : Mémoires d’un vendeur de roses (Châtelet, 1er arr.) Un dîner parisien (rue Tiquetonne, 2 ème arr.) Midi trente au café Charlot  (rue de Bretagne, 3ème arr.) Les nuits arc-en-ciel (La Marais, 4ème arr.) Etudiant cherche logement (Quartier latin, 5 ème arr.) Les joueurs d’échecs (Jardin de Luxembourg, 6 ème arr.) La jeunesse dorée du septième (avenue de Breteuil, 7 ème arr.) Sur les traces de la Comédie humaine (Grands boulevards, 9 ème arr.) Une nuit aux urgences (Hôpital Saint-Louis , 10 ème arr.) Cambriolage dans la tour Onyx (place d’Italie, 13 ème arr.)  Sunday dinner chez Jim (rue de la Tombe Issoire, 14 ème arr.) Service des objets trouvés (rue des Morillons, 15 ème arr.) Vingt-quatre heures dans la vie d’une concierge (Passy, 16ème arr.) Qu’est-ce qu’un bobo ? (Quartier Batignolles, 17ème arr.) « Little Jaffna », mon Paris tamoul (La Chapelle, 18 ème arr.) Pique-nique au bord de l’eau (canal de l’Ourcq, 19 ème arr.) Itinéraire d’un sans papiers (Quartier de Belleville, 20ème arr.)

Lorsque j’ai pris connaissance de cet appel à texte dans le courant de décembre, le même jour exactement, un de mes collègues (qui partagent beaucoup de petits clins d’œil avec moi comme des photocopies d’un texte sur le livre, l’écriture ou la lecture laissé sur mon bureau, ou une visite dans mon bureau pour me parler de tel ou tel article qu’il a trouvé intéressant et veut me faire partager) me parla de sa découverte suite à la lecture d’un article en relation avec la ville de Paris (et dont je ne peux pas parler ici sans dévoiler la chute de ma nouvelle). Ce partage m’inspira instantanément. Je fis de nombreuses recherches sur le sujet concerné, essayais de me dépatouiller avec les plans de la ville de Paris pour tracer le parcours de mon personnage (moi qui sait à peine me repérer sur des trajets quotidiens, vous imaginez sur des cartes google maps! obligée de stabiloter le parcours pour m’y retrouver) et, au fur et à mesure, cette nouvelle « Ulysse dans la cité (1er et 4ème arr.) » m’est apparue de façon assez claire dans son déroulement, dans le point de vue adopté, dans la chute et le suspens que je voulais faire planer.

C’est quelque chose de très intéressant de travailler sur des sujets préétablis et fléchés comme pour les concours de nouvelles. C’est aussi pour cela que je m’impose d’en faire quelques-uns de temps en temps car grâce à mes participations aux concours, même si mes nouvelles n’ont encore jamais été retenues, j’ai au moins travaillé sur ces nouvelles et elles ont eu l’occasion de voir le jour alors que je n’y aurais peut-être jamais pensé de façon intuitive. Je fais rarement autant de recherches sur un sujet précis que lorsque je prépare une nouvelle pour un concours. Puisque le sujet est imposé, je cherche donc comment le contourner, le détourner, le rapprocher d’un connotation qui puisse m’inspirer et souvent ça fonctionne assez bien. Et ça ne m’empêche pas, plus tard, de revenir sur ces nouvelles et de pouvoir les augmenter, les retravailler, les épancher (car le nombre de signes autorisé pour ces concours est souvent très restreint, ce qui n’est pas chose aisée lorsqu’on écrit un texte de 17 000 signes et qu’il en faut seulement 7 000…) ou parfois de les intégrer à un roman ou de les fusionner avec d’autres nouvelles.

Aucun travail d’écriture, quel qu’il soit n’est jamais perdu, que ce soit des pensées jetées à la volée dans un coin de cahier, quelques phrases, des fragments, des bouts de textes ou des débuts de récits, tout peut être utilisé et trouve souvent inconsciemment un sens alors qu’on l’avait mis de côté en se disant qu’il ne serait pas utilisable. Et quand bien même il ne serait pas utilisable, l’écriture est un travail d’artisan et c’est en travaillant sa matière qu’on parvient à améliorer son doigté, à découvrir de nouvelles formes sous ses doigts; il faut bien mettre ses mains dans la glaise ou l’argile si on veut en faire sortir une sculpture qu’on a en tête…

2 réflexions au sujet de “Concours de nouvelles: Nouveaux tableaux parisiens”

  1. Je serai enthousiaste à l’idée de lire cette nouvelle avec figures imposées, où peut-on la trouver ? J’ai bien aimé votre nouvelle «Voyage glacial», c’est toujours au moment de les perdre qu’on apprécie au mieux les choses qu’on possède…

    J'aime

    1. Bonjour! Merci beaucoup pour ce commentaire, Lucien! Ma nouvelle proposée à ce concours n’a malheureusement pas été retenue, c’est toujours difficile car il faut coller à de nombreuses attentes dans ce genre de concours, mais puisque cela vous intéresse, je vais essayer de la publier sur le blog avec plaisir! Je suis actuellement à l’étranger donc je vais faire mon possible pour la publier rapidement avec les moyens du bord 😃 en attendant, j’ai publié déjà de nombreux extraits et écrits plus ou moins longs sur le blog, vous pouvez les retrouver en suivant ce lien: https://justine-coffin.me/category/de-mon-cru-fragments-decrits/page/2/
      Je vous tiens informé lorsque j’ai pu publié la nouvelle! Encore merci pour votre message, c’est très enthousiasmant d’avoir des retours comme ceux-là!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s